Camp 2018

Les News 2018

Bin, le vendredi : tout fini !

Hello,

Comme autant les bonnes choses que les pires cauchemars ont une fin, notre histoire se termine, oh! pour 2018 uniquement, aujourd’hui.

Apparemment tout le monde a pu quitter les Lodges ce matin et est arrivé à bon port dans l’après-midi, vu qu’il ne reste absolument aucun petit loup sur la place de parc à Aumont.

S’il manque des affaires dans les valises de vos têtes blondes ou brunes ou autres, c’est possible que: 1) elles soient à partir de lundi à disposition à l’école, 2) dans la valise d’un autre et ça c’est plus compliqué de savoir, ou 3) en partance pour une déchèterie de Grindelwald, mais ne vous inquiétez pas : ce service est gratuit!

Je profite de vous remercier pour les centaines de millier de messages à l’attention de vos adorables bambins et futurs ados, je peux vous assurer qu’aucun n’est tombé dans l’oeil dans un aveugle.

Merci à tous, moniteurs, cuisines, samaritaines, enseignants, gentils organisateurs ainsi que le groupe Media, ET surtout un grand bravo aux enfants qui ont été géniaux tout au long de la semaine, même si des fois ils ont été bruyants à midi …. 😉

Le plus dur sera de patienter pendant plus d’une année pour le Camp 2019 !

Sinon pour les dernières photos : c’est par ici …

PS: Les photos du slalom seront mise-en-ligne dans le courant du week-end, reviens contrôler de temps le site pour voir où ça en est !

A+

Le dernier des Jeuhdys.

Hello,

Un petit mot pour terminer ce dernier jeudi du camp pendant que les combattants de la ligue des disco se préparent pour un ultime assault de l’Empire de la piste de Danse.

On se verra plus tard dans la nuit… A plus !

Les images du Jeuhdy : c’est par-là …
et celles des combatants de la piste de Dance : par-ici…

Petits mensonges entre amis du mercredi !

Hello,

Bon, alors que dire de Mercredi ?

On pourrait vous dire qu’il a beaucoup plu, mais ce serait douté de votre perspicacité !
On pourrait aussi vous dire que personne n’a pris les airs, mais ce serait sans compter sur les multiples talents de notre chef cuisine.
Et si l’on vous disait que la cuisine a servi plus de 300 portions de raclette à 120 personnes en l’espace de 60 minutes, vous, vous nous diriez “Mensonge, c’est impossible!.

Mais notre coeur ne nous permet pas de vous raconter des mensonges, si petits soient-ils … (seul quelques petites améliorations de la vérité peuvent être disséminées ici-et-là !)

Alors … tout est vrai … ou presque !

PS : Les vérités sont par-ici …
PS2 : Les prestations sont par-là …

Ahhhh ..le mardi : c’est le … Mardi !

Hello,

Pour tout vous dire, comme on en avait un peu marre de se faire doucher à l’eau froide à l’extérieur depuis dimanche soir alors que nous avons des douches chaudes à l’intérieur – quoique pour certains, ils ne connaissent pas encore ou peu le chemin qui mème à cette invention géniale qui permet de laisser ses vêtements secs quand on veut se laver -, nous donc avons écrit aux plus hautes instances que cela suffisait ! Et ça a marché ! Les robinets se sont fermés et le soleil n’avait pas que rendez-vous avec la lune mais aussi, et surtout, avec nous ! Toute la petite troupe des Lodges a pu donc monter voir cette astre lumineux qui avait disparu du ciel bleu de l’Oberland bernois depuis quelques jours déjà.

Le programme de la journée a donc consisté à suivre ce qui était prévu de faire sur le programme des journées au chapitre “Mardi” … (“Presque trop facile!” a-t-on entendu en coulisse) :
– diane
– déjeuner
– ski
– dîner
– ski
– quatre heures
– douche(s)*
– cartes postales/jeux/piscine
– souper
– Le Grand Jeu de Fort Grindelwald (on n’avait pas les moyens de se payer Passepartout, mais on a quand même fait sans!)
– Laver des dents (les pieds se sera pour plus tard: voir plus bas)
*explication du ‘s’ entre parenthèses: voir plus haut!

Ce qui nous amène à la petite phrase du jour:

Le moniteur : – Tu t’es douché après le ski ou depuis dimanche ?
L’anonyme aux pieds pas très propres : “- Non, car demain je vais à la piscine et je ne veux pas me doucher une deuxième fois pour rien!…”

Du côté du bien être terrestre et vitaminé, la cuisine nous a à nouveau mijoté deux repas très appréciés… mais qui mettent en péril le souper “Reste de la semaine” !

Voilà c’est tout pour aujourd’hui et les preuves de ce j’ai écrit, c’est par-ici …

Bonne nuit … bonne journée !

Allo Lundi ?? … mais à l’eau … quoi !

Bon… celui qui dit que le but du camp de ski est d’aller skier ou surfer en montagne sur de la neige … a vraiment tort !
Aujourd’hui, nous avons surfer entre les flaques d’eau et les changements de programme de dernières minutes.

La pluie a eu raison de notre première escapade sur les pistes : tout est tombé à l’eau … ou dans l’eau, si on veut être précis.

Mais contre mauvaise fortune, bon coeur!, le nouveau programme fut quand même apprécié par toutes et tous.

D’ailleurs, la petite phrase du jour en est la preuve :

Simon : “J’savais pas patiné avant mais j’crois que j’ai bien progressé aujourd’hui, surtout que j’ai pas de patinoire à la maison!”

Sinon, notre nouvelle équipe cuisine a été adoptée à l’unanimité après les deux repas de ce lundi pluvieux : elle a su nous réconforter avec sa dinde au curry et ses cornettes bolognaises (nous avons juste remarqué qu’il manquait un excellent rouge dans la réserve, mais comme dit le dicton “une panse bien remplie mérite bien quelques sacrifices!”)

Cette année, la traditionnelle Nuit des Talents aura lieu sur deux soir tant le nombre de participants est en augmentation : plus de 20 prestations sont au programme sur les deux soirees prévues. Du jamais vu, même M6 nous a envoyé un mail pour savoir comment nous faisons pour avoir autant du futurs Stars dans un si petit coin de pays. Nous n’avons bien entendu pas répondu : le secret reste bien gardé.

Mais pour l’heure, il est temps pour nous d’aller surfer la dernière vague de la journée et de sécher un peu pour pouvoir “Repartir comme en 40!” demain …

Bonne nuit !

PS: Pour les images du programme chamboulé par les déferlantes pluvieuses : c’est par-là …
PS2: Pour les vagues de talents (attention à ne pas intervertir ces deux mots!) : c’est par-ici …